Photobooth : live slideshow

La projection sur grand écran des photos en simultané

Image à afficher sur la porte du photobooth
Image à afficher sur la porte du photobooth

Comme annoncé dans le premier article, nous allons revenir sur le projet du photobooth pour l’agrémenter d’un slideshow. En effet, dans ce second volet, il est question de diffuser en parallèle les photos prises par les utilisateurs de la machine à selfies. Pour cela, nous allons utiliser un second Raspberry (machine slideshow), connecté au photobooth par une liaison Wifi.

La connexion réseau sera réalisée à l’aide de la fonctionnalité « point d’accès mobile » d’un smartphone.

Continuer la lecture de « Photobooth : live slideshow »

Photobooth : inputs GPIO, affichage LCD et impression

LA GESTION DES INPUTS SUR LES GPIO

Les résistances Pull-up/Pull-down

Si une GPIO configurée en entrée n’est connectée à rien, alors elle sera « flottante ». Cela signifie que l’état de la GPIO est instable puisqu’elle n’est connectée à rien jusqu’à l’appui d’un switch réalisant le contact à la masse ou au +3.3v. Dans cet état instable, les interférences électriques induites par l’alimentation secteur influent fortement la valeur de la GPIO.

Pour éviter que la GPIO ne « flotte », il est nécessaire de la fixer à une valeur stable. Pour cela, on utilise une résistance (10Kohms est couramment utilisée) et deux options sont envisageables :

  1. Résistance pull-down : connectée à la masse par l’intermédiaire de la résistance, la GPIO est maintenue à l’état bas ;
  2. Résistance pull-up : connectée au +3.3v par l’intermédiaire de la résistance, la GPIO est maintenue à l’état haut.
Résistance pull-up et résistance pull-down permettant de maintenir une GPIO en INPUT à un état stable
Résistance pull-up et résistance pull-down permettant de maintenir une GPIO en INPUT à un état stable

Continuer la lecture de « Photobooth : inputs GPIO, affichage LCD et impression »

Photobooth : monnayeur, déparasitage et relais

Photobooth : le monnayeur et le relais

Photobooth : la machine à selfies
Photobooth : la machine à selfies

Une soirée à thème très prochainement ? Un mariage se profile dans quelques mois ? Le photobooth est la machine idéale pour animer vos évènements festifs. L’idée est la suivante…

Vous célébrez un évènement avec vos convives dans un espace de convivialité. A l’écart, dans une pièce isolée, le photobooth est disposé autour d’une décoration à thème. Avec les accessoires de déguisement mis à disposition au sein de cet espace intime, les conditions sont ainsi réunies pour favoriser la créativité des protagonistes et les inciter à se mettre en scène. En s’affranchissant du tarif abordable de 0.10€, l’utilisateur de cette machine à « selfies » à l’ancienne repart avec une photo instantanément imprimée sur papier thermique… mais ce n’est pas tout !

Les photos prises par le photobooth seront exportées vers un autre Raspberry chargé de les projeter sur écran afin de partager les clichés (en couleur et haute résolution) avec l’ensemble des convives !

C’est un projet ambitieux mais très enrichissant : les notions impliquées sont denses et les difficultés à surmonter sont assez complexes. Le challenge technique est de taille : de nombreuses lignes de code Python nous attendent alors démarrez le Raspberry et ouvrez le terminal en grand : il va y avoir du pulse sur les GPIOs !

Avant de se lancer, voici un aperçu des photos imprimées :

Photos imprimées sur papier thermique
Photos imprimées sur papier thermique

Eu égard au coût de revient de l’imprimante et du papier thermique, la qualité d’impression est tout à fait acceptable.

Continuer la lecture de « Photobooth : monnayeur, déparasitage et relais »